Mes Lectures

« Binta Danse » un album coloré et jovial!

On se retrouve aujourd’hui avec ce génial album de l’auteure suédoise Eva Susso, illustré par Benjamin Chaud (le papa de notre cher Pomelo!).

Binta danse, eva susso, benjamin chaudDans ce cartonné publié aux éditions Cambourakis, nous assistons à une tranche de vie musicale dans la maison de Binta.

Le décor et les personnages sont bien plantés, alors c’est parti!Papa joue du tam-tam bientôt suivi par ses garçons tandis que maman et les filles tapent des pieds et remuent leurs popotins sur des rythmes endiablés!

Tout le monde participe à la fête, même le chien et la poule!Et lorsqu’on a dansé jusqu’au bout de la nuit, on n’a plus qu’une envie, c’est d’aller se coucher.

Les tout-petits aimeront:

• les onomatopées qui décrivent le son des tam-tam, puis des pieds et des popotins qui dansent

• les illustrations colorées et joyeuses

• le format cartonné solide et facile à manipulerExtrait Binta DanseEn résumé, cet album vous mettra de bonne humeur et fera certainement rire vos tout-petits.

Et puis vous pourrez retrouver Binta et sa famille dans d’autres tranches de vie comme « Milo joue du tambour » (que je viens de trouver en bibliothèque) ou encore « Simon se promène ».

Je sais qu’il y a de gros débats en ce moment sur le sexisme dans la littérature jeunesse et les messages qu’on fait passer à nos enfants. On pourrait se dire ici « les garçons jouent de la musique et les filles dansent, et pourquoi pas l’inverse? ». Et bien je répondrai « pourquoi pas? ». Parceque c’est le choix des auteurs et puis c’est tout. Nous sommes libres d’acheter ou non.

Je vous ferai un petit article là dessus bientôt parceque franchement, parfois, on marche sur la tête!

Attendant, je vous mets le diaporama complet comme d’habitude:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

*******************

C’était ma participation pour le rendez-vous hebdomadaire « Chut les enfants lisent », proposé par Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Mes Lectures

Coup de coeur pour « Le toboggan » d’Elsa Fouquier

Aujourd’hui, je vous parle d’un album cartonné, graphique et coloré qui ravit le Lutin depuis de nombreuses semaines! Il m’a permis de découvrir la Maison d’édition Marcel et Joachim dont je n’entends que du bien et dont les albums sont à croquer!

Le toboggan d’Elsa Fouquier

L’autrice-illustratrice Elsa Fouquier nous propose ici de passer la journée dans un parc aquatique à la découverte des nombreux toboggans.

Du début à la fin, on s’y croirait: les douches trop froides, les queues interminables, les bonnets de bain, la chaleur dans les vestiaires…mais surtout la bonne humeur et l’excitation des enfants qui défilent sur les nombreux toboggans!

Les onomatopées à chaque page rendent la lecture et l’écoute ultra-ludique. Les glissades qui font « zip », les cris des enfants qui font « hiiiiii » ou encore « youhou », le légendaire bonnet et les lunettes qui font « clac »…

On s’amuse forcément à le lire, ce qui est évidemment perçu par les enfants. Et ils en redemandent!

Et sans en avoir l’air, le livre aborde tranquillement les mots et leurs contraires (sec/mouillé, froid/chaud, lent/rapide, jour/nuit, à l’endroit/à l’envers…).

Les tout-petits aimeront:

• les illustrations aux couleurs flashy à chaque page

• l’alternance des textures (mat ou brillant)

• les onomatopées qui rythment la lecture

• les personnages très différents qui permettront à chacun de s’identifier

Comme d’habitude, je vous mets le diaporama complet pour vous faire votre propre idée:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En bref, un thème original abordé de façon rigolotte, avec des illustrations modernes qui plairont aux petits comme aux plus grands. On le lit, on s’amuse et on ne s’en lasse pas!

Ceux qui me suivent sur instagram @lecturesetreveries pourront écouter une lecture à voix haute en story dans la journée!

Mes Lectures

« Mon poussin » d’Akiko Hayashi et Kiyoshi Soya

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un album très chouette offert au Lutin par son cousin.

Je vous avais déjà parlé il y a quelques temps d’Akiko Hayashi, qui avait illustré l’album Ma cabane de Feuilles.

L’illustratrice est ici dans un tout autre registre avec cet album, publié aux Éditions de l’Ecole des Loisirs.

Comme pour « ma cabane de feuilles », elle a illustré et fait publier le texte de son mari décédé plusieurs années auparavant.

Dans cette histoire, nous suivons un petit poussin qui se promène dans la nature quand la nuit se met à tomber. Mais loin d’être effrayé, le petit poussin se fabrique un abri de fortune grâce à une feuille et s’apprête à dormir dessous.

Heureusement, maman Poule, partie à sa recherche, vient se blottir chaudement contre son tout petit en attendant le jour!

Les tout-petits aimeront:

– retrouver le petit poussin à chaque page (le Lutin ne s’en lasse pas et pose son doigt dessus en poussant des « oh! » et des « ah! » plaisir)

– les changements de couleurs à chaque page pour illustrer la tombée de la nuit

– le format carré cartonné à manipuler à loisir

– l’arrivée de la maman poule

Comme d’habitude, le diaporama complet pour vous faire votre propre idée:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En résumé, un joli album tout doux avec de belles illustrations colorées et un texte facile. Une histoire idéale pour accompagner le coucher des tout-petits!

A lire et à offrir sans modération!

Et retrouvez la lecture à voix haute de « Mon poussin » sur mon compte instagram @lecturesetreveries ainsi que les illustrations du jour!

Mes Lectures

« Beaucoup de beaux bébés » de David Ellwand

Aujourd’hui, je vous parle d’un album plutôt connu dans le domaine de la petite enfance: « Beaucoup de beaux bébés » publié aux éditions Pastel de l’Ecole des Loisirs en 1995.David Ellwand est photographe, d’où le projet de ce livre dont les photos en noir et blanc montrent différents bébés dans des situations du quotidien: à la sortie du bain, ou barbouillé de nourriture, en train de ramper ou de dormir.

Il y en a des timides ou des hardis, des tristes ou des joyeux, des sages ou des coquins, avec ou sans cheveu…

Et surtout, à la dernière page, il y a « toi », le bébé qui lit le livre, dans le miroir. Une super idée qui ravit les tout-petits à chaque fois.

Certes, les idées et le vocabulaire commencent à prendre quelques rides mais rien de choquant non plus.

Un album sans histoire, simple et très efficace! Idéal en cadeau de naissance.

Comme d’habitude, je vous mets le diaporama complet pour vous faire votre propre idée:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mes Lectures

« Petits pieds » d’Emma Adbåge

Aujourd’hui je vous parle d’un petit album tout mignon publié aux Editions Cambourakis, sur lequel le Lutin a tout de suite craqué.Dans « Petits pieds », un papa est sur le point de coucher son enfant. Il raconte sa journée mouvementée à travers ses petons.

Les pieds peuvent tambouriner dès le matin, mais aussi se faire discrets, sauter dans la gadoue, marcher en équilibre, éclabousser, grimper à l’arbre, shooter dans un ballon ou bien sauter sur le lit juste avant de dormir!

Autant d’activités qui parleront aux tout-petits et à leur parents!

Pour changer du diaporama habituel, je vous propose de découvrir cette fois la lecture complète sous forme de vidéo (également disponible sur Instagram @lecturesetreveries).

Mon avis:

Un livre coup de coeur très facile à lire et à comprendre, dont les mignons dessins illustrent tout simplement le texte!

L’autrice-illustratrice suédoise nous propose de découvrir la journée d’un enfant, qui pourrait aussi bien être une fille qu’un garçon.

Amateurs de motricité libre et d’autonomie, cet album cartonné au format carré vous enchantera.

Pour les plus angoissés, on essaiera de ne pas focaliser sur le banc retourné, ou sur le fer à repasser dont le fil pendouille sur le bord du meuble de la salle de bain…

*******************

C’était ma participation pour le rendez-vous hebdomadaire « Chut les enfants lisent », proposé par Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Mes Lectures

Magnifique «Heure bleue » d’Isabelle Simler

Saviez-vous qu’il existait dans la nature autant de couleurs que sur un nuancier? Qu’on pouvait trouver des animaux quasi féeriques aux couleurs improbables ?Dans « Heure bleue », publié aux Editions Courtes et Longues, Isabelle Simler nous fait découvrir les plus beaux bleus grâce à son tracé fin, détaillé et réaliste.

Dans cet autre article, je vous avais déjà parlé du terme « d’heure bleue » que j’avais découvert grâce au livre de Ghislaine Herbera. Il s’agit de ce moment où le jour se change en nuit et où la nature devient très bavarde si on sait l’écouter.

Au fil des pages, on rencontre le renard bleu mais aussi les grenouilles azurées, les pintades vulturines, la couleuvre agile ou les morphos bleus: un imagier original et sans failles!

Et autant d’animaux qui ne faisaitent pas partie de ma base de données!

En bref, je conseille ce livre à tous les amoureux de la nature, qu’ils soient tout-petits ou plus grands, fans de documentaires animaliers ou totalement novices, champêtres ou citadins.

Comme d’habitude, voici le livre en entier pour vous faire votre propre idée:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mes Lectures

« Mon pull » d’Audrey Poussier

Comment passer à côté d’Audrey Poussier en littérature pour enfants?

Dans cet album publié en 2006 aux Editions L’école des Loisirs, on retrouve avec plaisir le lapin rose, héros récurrent chez l’autrice-illustratrice, et toute sa bande de copains!Dans cette histoire, le lapin se plaint de son pull mais il ne tarde pas à voir que ce petit vêtement plaît bien à ses amis! L’une peut en faire un robe, l’autre un petit haut, et pourquoi pas un chapeau ou une culotte pendant qu’on y est?

Tous ces essayages font bien rire la petite bande mais pas le lapin qui réalise que finalement, il lui plaît bien SON pull!

Les tout-petits aimeront:

• les personnages anonymes: des animaux colorés unis sur fond blanc qui permettent aux petits comme aux plus grands de s’identifier facilement

• le texte et toutes ses interjections qui imitent les rires (pfff!, hahaha! Hohoho! Hihihi!)

• retrouver les personnages dans d’autres albums tout aussi drôles

Comme d’habitude, l’album au complet dans ce diaporama:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis:

Quand j’ai lu cet album au Lutin (11 mois), il ne semblait pas accrocher avec les images (expérience identique avec « Une Farce »). J’ai continué à lire en essayant de faire vivre les dialogues, en changeant ma voix en fonction des personnages et en m’appliquant sur les différents rires (grande particularité des albums de cette collection où les rires des personnages ont une vraie place!). Du coup, il s’est pris au jeu et en redemande!

AC1E4474-D95D-4BBE-9DFF-A34AAA729BACCertes, l’album n’est pas forcément facile à lire la première fois, même si le texte est très simple, mais en se lâchant un peu, tout le monde peut y arriver.

Quant à l’histoire, il s’agit simplement d’une tranche de vie d’un groupe de jeunes amis, comme on pourrait le voir en crèche ou à l’école.

Posséder, emprunter, prêter, donner…ou finalement pas!

Ça glousse, ça rigole, ça se moque un peu…mais dans la bonne humeur!

On aime, on en reprend, on en offre et on en choisit d’autres dans le même esprit (« La piscine », « J’ai pas dit partez! », « Au lit tout le monde » ou encore « Une Farce »).

Pour ceux qui me suivent sur Instagram @lecturesetreveries , j’ai posté la lecture à voix haute en story, comme promis il y a quelques temps. Merci pour votre indulgence!

*******************

C’était ma participation pour le rendez-vous hebdomadaire « Chut les enfants lisent », proposé par Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Mes Lectures

« Un peu perdu » de Chris Haughton

Chris Haughton, auteur et illustrateur, est abonné aux best sellers pour tous petits. Vous connaissez peut-être « oh non Georges! » ou encore « Chut, on a un plan » (que je n’ai pas encore testés avec le Lutin, mais que j’ai vu très très bien fonctionner en crèche), également publiés aux Editions Thierry Magnier.

« Un peu perdu » raconte l’histoire d’un bébé chouette tombé de son nid, qui va partir à la recherche de sa maman avec l’aide d’un écureuil.

Les descriptions de Bébé Chouette les mène vers d’autres animaux de la forêt, tous aussi surpris les uns que les autres, d’être pris pour une chouette!Heureusement, la grenouille a entendu parler d’une maman Chouette qui cherchait son bébé partout!

Les retrouvailles arrivent vite et tout le monde est invité à venir manger des biscuits pour fêter ça…jusqu’à ce que… »oh-oh!… ».

Comme d’habitude, je vous mets l’album complet dans ce diaporama:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis:

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’album n’aborde pas les thèmes des accidents domestiques, de la sécurisation des espaces, de la négligence parentale, des enfants qui suivent des inconnus, ni celui des adultes qui invitent des inconnus chez eux.

Par contre, les angoisses de séparation seront évoquées avec humour grâce au sympathique écureuil qui ne s’y connaît pas trop en chouettes!

Je n’ai pas tout de suite aimé les illustrations dont les contours semblent pixellisés, contrairement au Lutin qui a tout de suite accroché (quand il n’aime pas les dessins, on n’a même pas le temps de lire une phrase qu’il repousse le livre).

Par contre, j’ai tout de suite aimé le rythme du texte et les détails qui peuvent passer d’abord inaperçus (à chaque page où le bébé Chouette et l’Ecureuil recherchent maman Chouette, seul le lecteur voit son ombre au loin chercher aussi – par exemple ici sous l’arbre à gauche). Les enfants peuvent donc s’amuser à rechercher la maman avant que les retrouvailles aient lieu.

Les tout-petits aimeront:

• la répétition des phrases de l’écureuil qui donnent un rythme et une mélodie à l’histoire

• les drôles erreurs de l’écureuil (un ours, un lapin puis une grenouille!)

• l’anticipation des retrouvailles grâce à la silhouette de la maman Chouette à chaque proposition de l’écureuil

• les retrouvailles de Bébé Chouette et de sa Maman suivies du goûter dans le nid

En résumé, un album très drôle à lire avec ses boutchous pour dédramatiser les séparations du quotidien!

*******************

C’était ma participation pour le rendez-vous hebdomadaire « Chut les enfants lisent », proposé par Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Bla bla·Mes illustrations

Des nouvelles de mon projet illustré

Comme je vous le disais à l’ouverture du blog ICI, j’ai le projet fou de faire publier un album pour enfants.

Le problème, c’est que plus je regarde mes premières planches (réalisées il y a plus d’un an) et moins je les trouve professionnelles…

J’ai donc décidé de travailler plus régulièrement pour améliorer ma technique, en participant à des challenges sur Instagram.

En octobre, il y a eu le #inktober (un thème à illustrer pour chaque jour du mois) et depuis quelques semaines, je participe aux #drawthisinyourstyle (un illustrateur publie un dessin qu’on doit reproduire à sa manière).

Ceux qui me suivent sur mon compte Insta @lecturesetreveries ont accès à toutes mes illustrations en temps réel. Pour ceux qui ne sont pas là-bas, je posterai ici ceux qui ont été les plus appréciés.

En voici quelques-uns:

Et vous, ça vous plaît?

Mes Lectures

Coup de coeur pour « Tu ressembles à quoi? » de Judith Gueyfier

J’étais obligée de revenir rapidement par ici pour vous parler de ce superbe album, trouvé cette année au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse!

« Tu ressembles à quoi? » est un petit album cartonné et carré, publié aux Editions Rue du Monde.

Je suis tout de suite tombée sous le charme des magnifiques illustrations colorées et du thème de la différence, abordé tout en finesse.

Sur chaque double page, 2 personnes différentes sont illustrées (différences d’âge, de couleur de peau, de culture, de sexe, de poids, de style, d’humeur…). En bref, un beau panel pour enrichir le vocabulaire de nos enfants et les ouvrir à la diversité du monde!

Comme d’habitude, voici le diaporama pour vous faire votre propre idée:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les tout-petits aimeront:

• les couleurs utilisées

• les personnages réalistes et plus beaux les uns que les autres

• le texte court

• les pages cartonnées et le petit format pour manipuler à souhait

Mon avis:

Judith Gueyfier écrit et dessine, certes, mais elle participe également à de jolis projets comme des siestes musicales en crèche ou maternelle, des ateliers de peinture pour les jeunes migrants isolés, des lectures dessinées pour les Droits de l’Enfant, etc…etc…(si j’ai piqué votre curiosité, rendez-vous sur son blog où vous pourrez en apprendre davantage).

Cet album est donc emprunt de ses belles valeurs, militant sans en avoir l’air pour la tolérance et particulièrement adapté aux tout-petits.

L’ambiance qui se dégage de ses illustrations peintes nous donne envie d’y retourner encore et encore. D’ailleurs, le Lutin en est ultra fan depuis le tout début et le réclame plusieurs fois de suite.

Un magnifique cadeau à avoir dans sa bibliothèque, que ce soit à la maison ou en crèche collective!