Bla bla

A partir de quand peut-on lire aux bébés?

Proposer un moment de lecture aux tout-petits est plutôt récent.

On connaît bien cette activité en crèche, en PMI, à l’hôpital ou en bibliothèque, où l’espace bébé est d’ailleurs de plus en plus fourni.

Mais quand on parle de lire aux tout-petits, de quel âge parle-t’on?

En formation, j’avais entendu les conteuses d’une association raconter qu’elles lisaient à des bébés qui n’avaient pas 15 jours. Elles décrivaient des boutchous passionnés par ce qu’ils voyaient et très attentifs.

J’ai également lu un article qui racontait l’expérience passionnante de lectrices en service de néonatalogie (avec une majorité de bébés prématurés). Les livres provoquaient des réactions chez les enfants mais participaient aussi au soutien des parents.

Voilà qui fait réfléchir!

Concernant les parents, certains essayent, d’autres ne le sentent pas trop. D’autres encore n’en voient pas l’intérêt tant que leur enfant ne parle pas. Quoiqu’il en soit, aucun parent dans mon entourage ni mes consultations n’avaient commencé si tôt!

Et pourtant….

On sait aujourd’hui que le bébé commence à entendre dans le ventre de sa mère.

Comme l’explique cet article, les études montrent que l’audition du foetus démarre progressivement entre 26 et 31SA (donc entre 5 et 7 mois).

Ainsi, on sait que le foetus entend les sons internes (bruits des organes, gargouillis, voix de la mère) mais aussi les sons externes (voix, bruits environnants, musique…).

On a observé qu’à partir de cette période, le bébé en fabrication réagit en fonction des modulations, du rythme, et de l’intensité des sons. Par exemple, il peut sursauter à cause d’une porte qui claque ou bien se manifester par des coups lorsque son papa lui parle.

Plusieurs études montrent également que les bébés peuvent garder en mémoire des sons qu’ils ont entendus de façon répétitive lorsqu’ils étaient encore dans le ventre de leur mère.

On pourrait donc commencer à lire à son bébé pendant la grossesse, sans se sentir ridicule!

J’ai d’ailleurs fait moi-même l’expérience en lisant plusieurs fois par semaine mon album coup de coeur pendant ma grossesse. Et bébé se manifestait en gigotant.

Croyez-le ou non, mais le Lutin aime plus particulièrement cette lecture aujourd’hui à 3 mois!

Et si on a l’impression d’avoir loupé le coche, dites-vous qu’il n’est jamais trop tard car les tout-petits sont toujours avides de nouvelles expériences, surtout lorsqu’elles sont partagées avec quelqu’un de proche.

Pour ceux qui aimeraient tenter l’expérience sans trop savoir comment s’y prendre, rendez-vous dans un prochain billet.