Mes Lectures

Coup de ❤️️ pour…L’heure bleue de Ghislaine Herbera

Connaissez-vous l’heure bleue, ce moment entre le jour et la nuit, l’heure où le ciel met sa robe du soir?

Dans ce joli album publié aux Editions MeMo, Ghislaine Herbera évoque ce fameux moment, souvent en début de soirée, où nos tout-petits ont un coup de blues, un gros chagrin, sans que rien de spécial ne se soit passé.

Comme s’il suivait une caméra qui se déplace de gauche à droite, le lecteur découvre la soirée d’une famille à travers des dialogues.

Du papa qui lit un livre à sa fille, en passant par la maman qui bricole, les frères et soeurs qui jouent à la bagarre, font des constructions, cuisinent ou prennent un bain, tout semble normal jusqu’à ce qu’on s’aperçoive que Nomi, le petit dernier, assis sur son tapis, ne va pas très bien…

Chacun arrête alors son activité pour chercher à comprendre ce qui ne va pas.

L’histoire se termine lorsque Nin, l’une des soeurs, annonce avoir percé le mystère!

« C’est l’heure bleue, l’heure du chagrin mystérieux où l’on a seulement besoin d’un gros calin, d’un baiser, d’une caresse pour qu’il disparaisse ».

Nin prend Nomi dans ses bras et celui-ci, se sentant enfin compris, s’endort paisiblement.

Avant de vous donner mon avis, je vous mets le diaporama complet, comme d’habitude.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les tout-petits aimeront:

• les douces illustrations aux crayons de couleurs de Ghislaine Herbera

• la reconnaissance des événements du quotidien (les jeux, le bain, la préparation du repas…)

• la mélodie des questions qui se finissent par des rimes

• l’histoire qui se finit par un gros câlin

Mon avis d’adulte:

L’histoire parle autant aux parents qu’aux enfants.

C’est un vrai album coup de coeur avec des illustrations délicates et originales.

On s’identifie facilement à ces personnages (créations de l’illustratrice ou animaux bizarroïdes – un peu du style de Tchoupi dont je cherche encore le type d’animal).

Le texte peut sembler long pour un tout-petit de moins de 2 ans, mais comme vous le savez déjà, pour moi, les indications d’âge des éditeurs ne sont pas infaillibles. A chacun de voir si son boutchou est réceptif ou non!

J’ai bien aimé le parallèle entre les questions posées par les membres de cette famille pour aider Nomi et les questions que se posent tous les parents quand leur bébé ne va pas bien. Est-ce la faim? La douleur? Le besoin d’être changé ? Celui de jouer?

Et finalement, si c’était le besoin d’être câliné et porté?

Une fresque bienveillante à mettre donc entre toutes les petites mains!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s