Mes Lectures

« Bienvenue Tristesse » d’Eva Eland

En général, je ne suis pas très fan des albums proposés aux tout-petits pour parler des émotions…je les trouve souvent trop didactiques, trop détaillés ou trop abstraits…mais aujourd’hui, j’ai trouvé une perle rare!

Et en plus, ça ne parle pas de colère ni de peur! (Vous avez remarqué comme c’est facile de trouver un album sur ces thèmes plutôt que sur la tristesse ou la joie?).

« Bienvenue Tristesse » d’Eva Eland, est publié aux Éditions des Éléphants.

En résumé

Un matin, la Tristesse (représentée par un gros bonhomme bleu ciel) s’invite sans prévenir dans la journée d’un petit garçon. Elle a l’air de vouloir rester un peu… Alors l’enfant passe du temps avec elle, et trouve finalement des choses à faire avec elle (une ballade entre les arbres, dessiner…etc). Le lendemain matin, un nouveau jour démarre et la tristesse n’est plus là.

Eva Eland est une autrice illustratrice néerlandaise qui a beaucoup travaillé sur l’expression des émotions et a fait de multiples interventions dans les écoles pour aborder ce thème. Elle a également écrit un album sur la Joie.

Dans cet album qui dit l’essentiel, elle évoque la tristesse tout en douceur.

Avec une grande subtilité, et tellement de poésie dans les illustrations, il s’agit presque d’un mode d’emploi à destination des enfants comme des parents:

La tristesse arrive ? Souhaitons lui bienvenue au lieu d’essayer de la chasser ou de l’enfermer à tout prix.

Elle nous tourne autour et veut rester ? Essayons de la comprendre, demandons lui d’où elle vient, pourquoi elle est là, de quoi elle a besoin.

On ne la comprend toujours pas? Trouvons simplement des idées pour l’accompagner (boire un chocolat chaud, se promener, écouter de la musique…).

Et surtout soyons optimistes: si la tristesse sait qu’elle est la bienvenue la prochaine fois, il y a des chances qu’elle ne reste pas trop longtemps!

En bref

Cet album est un vrai coup de coeur qui propose d’accueillir sans jugement une émotion bien courante.

Le message est très clair et, à mon sens, très juste.

Accueillir les émotions, ce n’est pas attendre que cela passe sans rien faire.

C’est nommer l’émotion lorsque c’est possible, proposer des hypothèses sur son origine éventuellement et même si on ne comprend pas tout d’elle, on peut proposer des idées pour éviter d’être submergé.

Un album à consommer sans modération dès l’âge de 2-3 ans, à utiliser dans les crèches comme dans les salles de classe!

Petit diaporama pour vous faire votre propre idée!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s